assainissement non collectif

Bureau d'études en assainissement non collectif

 

L'étude de sol en assainissement non collectif, étude à la parcelle ou étude hydrogéologique, s’adresse à tous les bâtiments, en construction ou en rénovation, ne pouvant se raccorder au réseau d'assainissement collectif (tout à l'égout) que ce soit un particulier (pour une maison de moins de 20équivalents habitants) ou bien un professionnel (restaurants, domaines, exploitations...de plus de 20 équivalents habitants).L'étude de sol de l'assainissement non collectif, aussi appelée "étude de terrain" ou "étude hydrogéologique", est destinée à toutes les constructions qui ne peuvent être desservies au réseau collectif de l'assainissement. Le principal but de cette étude est de déterminer le genre, la taille et la situation des ouvrages qui constituent un secteur indépendant de l'assainissement.ECOSYSTEME se positionne comme un acteur essentiel dans le domaine de l'assainissement non collectif et comme un interlocuteur de confiance.Doit-on faire une étude de sol pour l'assainissement non collectif en vue de la délivrance d'un permis de construire ? Est-ce que votre système d'assainissement non collectif a cessé de fonctionner ou doit-il être mis aux normes après un avis de non-conformité délivré par le Service d'assainissement public non collectif (SPANC) ? Nous vous conseillons sans tarder : car ce type d'étude est indispensable et souvent urgente ( sur demande de permis de construire, contrats de vente en vigueur, système obstrué et bien plus encore...), la taille humaine de notre société est une source de réactivité importante.Ce type d'étude est conseillé lors des demandes de certificat d'urbanisme ou de permis de construire, sur des terrains dépourvus de réseau sanitaire collectif (tout à l'égout).
 

Dans quel but cette étude des sols ?

 
Cette étude a pour but de déterminer la nature des couches superficielles du sol en vue de définir le système d'assainissement le plus adapté aux capacités de charge du projet, aux caractéristiques du terrain et aux volontés du maître d'ouvrage et du promoteur du projet.Nous effectuons une étude géologique (géologue) et hydro géologique (hydro géologue) dans le but de prendre en compte tous les aspects environnementaux et de réduire le plus possible leur impact négatif.
L'assainissement non collectif, encore appelé assainissement autonome, consiste à traiter les eaux usées sans faire usage, par définition, d'un assainissement collectif, c'est-à-dire sans passer par un raccordement au tout-à-l'égout. Un projet d assainissement individuel nécessite une étude de sol, qu'il s'agisse de constructions neuves ou d'installations existantes que l'on souhaite améliorer ou remplacer. Cette étude de sol permet de choisir les filières de traitement adéquates puisqu'elle analyse en détail les caractéristiques du sol comme la texture de la terre, sa perméabilité et son interaction avec l'eau en présence(par exemple l'existence de nappes phréatiques, de zones inondables). Selon les bureaux d études, un relevé topographique peut être proposé. Avec l'aide des résultats obtenus, il sera possible de spécifier la manière dont l'eau pourra être traitée et évacuée. Si la nature du sol le permet, le choix d'une fosse septique sera envisageable mais plusieurs préalables sont requis pour mettre en place une telle solution.

Qu'est ce qu'une études de sol en assainissement non collectif ?

 

En premier lieu, il est important de connaître le degré de perméabilité du sol, ce qu'on appelle le coefficient de perméabilité qui détermine le temps d'infiltration de l'eau en mm/h : plus ce coefficient est élevé, plus la perméabilité est efficace. Un sol optimal pour le traitement des eaux est un sol sableux. Un 2ème élément à prendre en compte est la présence ou non d'eau dans le sol. Si ce dernier en contient, le traitement par épandage (dispersion de l'eau) et filtre à sable sera proscrit. On lui préférera une zone de surélévation par rapport au sol ou l'utilisation d'une microstation. D'autre part, si le sol est vraiment gorgé d'eau, il est vivement conseillé de rejeter les eaux domestiques à l'extérieur du terrain. Quant au relevé topographique, il permet d'affiner le diagnostic des travaux à effectuer : suivant le degré de la pente du terrain, il précise si une pompe de relevage ou un tertre sont nécessaires et si l'installation d'un filtre à sable est recommandée. La réalisation des travaux de ce type requiert l'avis de professionnels aguerris et il est appréciable de consulter un bureau d'études spécialisé afin de garantir des résultats fiables et aux normes.
 

Quel coût ?

 
Un tel service ayant un coût allant de 200 à 500 euros, nous préconisons de faire plusieurs devis afin de comparer prix et compétences.En savoir plus sur l'étude de sol assainissement non collectif
Afin d'accompagner les particuliers, le Service Public d Assainissement propose ses services dans la mise en place de l'équipement, le contrôle des installations ainsi que le contrôle du bon fonctionnement du système, qu'il s'agisse de projet de construction ou de réhabilitation. Les prescriptions techniques sont mises à disposition du public dans le Journal Officiel du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Assainissement

A

B

C

Intervention rapide et

rapport remis sous

quelques jours

Devis forfaitaire gratuit

Travail soigné avec

étude de cas et compte

rendu complet

 
Objectifs LES OBJECTIFS

 

L'objectif de cette étude est de définir le type, le dimensionnement et l'implantation des ouvrages constitutifs de la filière d'assainissement autonome.

 

 

Etude obligatoire UNE ÉTUDE OBLIGATOIRE

 

L'étude hydrogéologique à la parcelle est obligatoire par application d'arrêtés du 7 septembre 2009. L'étude apporte une garantie sur le bon fonctionnement de l'installation et assure à l'usager le dépôt d'un dossier réglementaire auprès des services administratifs compétents (SPANC)

 

 

Batiments POUR QUELS TYPES DE BÂTIMENTS ?

 

Ces études s’adressent fréquemment aux habitations.

Néanmoins, tous les bâtiments non raccordés aux réseaux collectifs

sont concernés : hôtels, campings, restaurants, chenils, refuges,

monastère, domaine agricole et viticole. Aussi, il est possible de

réaliser une filière pour un groupement d'habitations, par

appelées Assainissements Semi-Collectif.

 

Notre bureau d'étude effectue des études de sol pour l'assainissement

non collectif sur Draguignan et ses environs, également

dans le Var, mais aussi sur toute la région PACA.

 
Curseur
 
 
 

 

LES OUVRAGES PRINCIPAUX

 

Ecosystem France bureau d’étude de sol au niveau pédologique et hydrogéologique en assainissement non collectif (ou étude à la parcelle) qui prend en compte

l'ensemble des ouvrages nécessaires au retraitement des eaux usées.

 

D'une manière générale, on peut distinguer 3 étapes:

 

1°-Le Pré-traitement, dont le rôle est de liquéfier les solides (ex : fosses septiques).

2°-Le Traitement, dont le rôle et d'épurer les effluents (ex : le sol dans le cas d'une filière classique).

3°-L'évacuation des effluents (ex : par le sol après traitement, par absorption des plantes, etc).

 

LE PRÉ-TRAITEMENT DES EAUX USÉES

 

Celui-ci est généralement constitué d'une fosse toutes eaux qui a pour rôle de préparer l'effluent au traitement à venir après que celui-ci ait fermenté.
Cette fosse a un volume qui dépendra de la capacité d'accueil de l'habitation et devra donc être vidangée aussi souvent que cela est nécessaire.

Pré-traitement eaux usées

 

LE TRAITEMENT DES EAUX USÉES

 

La nature du traitement choisi va tout d'abord dépendre de la nature du sol. Si le sol est apte à assurer le traitement, il va alors épurer les effluents en utilisant le système bactérien dont il est composé. Si ce n'est pas le cas, il conviendra de le reconstituer en apportant un support bactérien (sable siliceux, zéolite...).
Une fois la nature du traitement choisi on calcule son dimensionnement avec les résultats des tests de perméabilité (ci-dessous, deux exemples de traitement par épandage traditionnel).
Traitement eaux usées
Traitement eaux usées

 

L'INFILTRATION DES EFFLUENTS

 

L'infiltration des effluents se fait généralement au-dessous des tranchées après le traitement, l'eau va s'écouler gravitairement dans le sol.
Néanmoins, d'autres systèmes d'évacuations peuvent être mis en place en fonction soit du terrain, soit par choix des propriétaires (exemple en dessous, évapotranspiration par les végétaux ou encore puits d'infiltration).
Infiltration des effluents 

 

CAS PARTICULIERS RÉGLEMENTAIRES

 

Dans certains cas ou selon le souhait du propriétaire, il est possible depuis septembre 2010 d'utiliser des systèmes dit "filières

agrées" plus couramment appelés filtre planté, filtre compact ou micro-station dont le pré-traitement et le traitement peuvent être associés en

un seul et même module ou séparément.

 

Ces systèmes ont l'avantage d'être compact et de prendre moins de place sur le terrain pour l'infiltration es eaux (épandage moins important). Après traitement, les effluents seront

infiltrés (voir infiltration ci-dessus)dans le sol, par le biais de tranchées ou de zone d'infiltration déterminées et dimensionnées par

le bureau d'étude de sol, suite à l'étude à la parcelle pédologique et hydrogéologique.

 

Il est à noter que pour certains modèles les filtres compacts et micro-stations (appelé aussi micro-step) fonctionnent via des systèmes électriques

et demande un entretien tous les 12 à 36 mois (plus exactement tous les 30 à 50% du volume de boue, selon les systèmes).

 

CHOIX DU SYSTÈME D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

 

Le choix du système d'assainissement non collectif se fait pendant et suite a l'étude de sol à la parcelle (ou étude pédologique et

hydrogéologiques), en corrélation avec les souhaits et besoins du propriétaire, tout en tenant compte de la réglementation ainsi

que des contraintes géographiques, physiques et géologiques.